Contestation judiciaire du rodéo de Montréal

injonctionMontréal, le 24 mai 2017 – Ce matin, une demande d’injonction visant à faire annuler la tenue du rodéo urbain prévu par la Ville de Montréal dans le cadre des célébrations de son 375e anniversaire a été déposée devant la Cour supérieure du Québec par le professeur de droit Alain Roy et un groupe d’étudiant-e-s en droit de l’Université de Montréal.

La SPCA de Montréal, qui s’était déjà engagée à empêcher la tenue de cet évènement par le biais de sa campagne Vive Montréal sans rodéo!, à laquelle déjà plus de 22 300 personnes ont participé à ce jour, soutient de tout cœur cette initiative.

Le NomadFest Rodéo Urbain, prévu dans le Vieux Port du 24 au 27 août prochains, propose de divertir le public avec diverses épreuves mettant en scène la violence et la domination des animaux, dont la monte de taureaux et de chevaux sauvages. Ces épreuves, qui n’ont aucun lien avec l’histoire ou la culture de notre ville, exploitent la peur et la souffrance des animaux en plus de les exposer à des blessures inutiles, voire à la mort.

rodeo_joanne-mcarthur_we-animals

Jo-Anne McArthur / We Animals

Selon le professeur Roy et ses étudiant-e-s de la Faculté de droit de l’Université de Montréal qui ont participé à la préparation du recours, les épreuves prévues dans le cadre du rodéo contreviennent au nouvel article du Code civil du Québec qui octroie aux animaux le statut d’« êtres sensibles », ainsi qu’à certaines dispositions de la Loi sur le bien-être et la sécurité de l’animal, adoptés en décembre 2015 par l’Assemblée nationale.

« La SPCA de Montréal a toujours exprimé sa ferme opposition aux formes de divertissement qui soumettent les animaux à des souffrances physiques et psychologiques inutiles, dont les rodéos. Cet évènement barbare n’a pas sa place à Montréal », exprime Me Sophie Gaillard, avocate au département de défense des animaux de la SPCA de Montréal. « Nous appuyons sans réserve l’initiative d’Alain Roy et de ses étudiant-e-s engagé-e-s et continuerons, nous aussi, le combat contre cet évènement absurde », ajoute-t-elle.

La SPCA de Montréal invite le public à visiter www.nonaurodeo.com pour :

  • En apprendre plus au sujet de la réalité alarmante qui se cache derrière les rodéos et lire ce que les experts ont à dire à propos de cette forme de « divertissement » ;
  • Agir en signant une lettre destinée au maire Denis Coderre et à la Société des célébrations du 375e anniversaire pour leur demander d’annuler le NomadFest Rodéo Urbain ;
  • Demander aux commanditaires du 375e de suivre l’exemple de Loblaw en se dissociant du rodéo ;
  • Partager notre campagne.

Photo (de gauche à droite) : Salvatore V. Tedone, Michèle Chénier, Marie-Laure Généreux, Gynet Kozub, Alain Roy, Cara Parisien, Amélie Forand, Vanessa Hébert

-30-

Personne-ressource pour les médias : Anita Kapuscinska, responsable des communications, SPCA de Montréal, 514 359-5198, ou anitak@spca.com.

À propos de la SPCA de Montréal Fondée à Montréal en 1869, nous fûmes la première organisation vouée au bien-être animal au Canada et notre mission est de :

  • protéger les animaux contre la négligence, les abus et l’exploitation;
  • représenter leurs intérêts et assurer leur bien-être;
  • favoriser la conscientisation du public et contribuer à éveiller la compassion pour tout être vivant.

Pour plus d’information au sujet de la SPCA de Montréal, veuillez visiter notre site web à www.spca.com.

 

Comments are closed.