Entente conclue relativement au recours contre le rodéo

rodeo_joanne-mcarthur_we-animals

Joanne McArthur / We Animals

Montréal, le 7 juin 2017 – Plus tôt aujourd’hui, le professeur de droit Alain Roy qui, avec la collaboration d’un groupe d’étudiants, avait déposé une demande d’injonction visant à faire annuler le rodéo urbain prévu au mois d’août prochain dans le cadre des festivités du 375e anniversaire de Montréal, a convenu d’une entente de règlement avec les organisateurs de l’événement. La SPCA de Montréal, qui n’était pas partie à la demande d’injonction, respecte la décision d’Alain Roy. Nous sommes toutefois préoccupés par le fait que organisateurs du rodéo aient eu recours à l’’intimidation financière en exigeant le dépôt d’une caution de 100 000 $ et en menaçant de poursuivre personnellement le professeur. De telles tactiques mettraient des bâtons dans les roues de tout citoyen ou groupe de citoyens qui chercheraient à défendre les intérêts des animaux devant les tribunaux. La SPCA continue à encourager les citoyennes et citoyens à dénoncer le rodéo et à demander son annulation en visitant http://www.nonaurodeo.com/ pour :

  • En apprendre plus au sujet de la réalité alarmante qui se cache derrière les rodéos et lire ce que les experts ont à dire à propos de cette forme de « divertissement » ;
  • Agir en signant une lettre destinée au maire Denis Coderre et à la Société des célébrations du 375e anniversaire pour leur demander d’annuler le NomadFest Rodéo Urbain ;
  • Demander aux commanditaires du 375e de suivre l’exemple de Loblaw en se dissociant du rodéo ;
  • Partager notre campagne.
 

Comments are closed.