La SPCA de Montréal demande à Verdun d’opter pour une solution non cruelle et non létale aux problèmes soulevés par la présence de castors

CastorMontréal, 23 décembre 2015 – La SPCA de Montréal a récemment appris que l’arrondissement de Verdun compte engager des trappeurs, encore une fois cette année, pour capturer et tuer des castors qui causent certains dommages aux arbres de la communauté. Les castors sont des animaux intelligents et monogames qui jouent un rôle vital dans l’écosystème.

En effet, la survie de 50% des espèces en voie de disparition d’Amérique du Nord dépend des marécages créés par les castors. Le piégeage létal des castors est non seulement cruel et dangereux (étant donné que d’autres animaux, non-ciblés, peuvent aussi se faire prendre dans les pièges), mais cette pratique ne constitue qu’une solution à court terme, car d’autres castors viendront occuper la niche écologique laissée vacante.

La SPCA de Montréal, en collaboration avec l’organisme Association for the Protection of Fur-bearing Animals (FBD), a offert de fournir à Verdun un moyen éthique, non létal et peu coûteux de limiter les dommages faits aux arbres qui permettrait également de préserver le précieux écosystème créé par les castors. Jusqu’à maintenant, la municipalité a refusé notre offre et va de l’avant avec son projet d’engager des trappeurs pour piéger et tuer les castors. « Nous sommes complètement bouleversés que l’arrondissement de Verdun, encore une fois cette année, opte pour des solution cruelles, non nécessaires et inefficaces, » dit Nicholas Gilman, directeur général de la SPCA de Montréal.

Le maire de Verdun, Jean-François Parenteau, admet que les solutions antérieures de capture et d’élimination n’ont pas eu le succès escomptés, et bien que les trappes ont seulement permis d’attraper deux castors, plusieurs chiens se sont retrouvé piégés[i]. Nous vous demandons de contacter le maire Parenteau, afin de lui demander poliment de travailler avec la SPCA de Montréal et la FBD et d’opter pour une solution efficace, non cruelle, non létale face aux problèmes soulevés par la présence de castors. Vous pouvez le joindre à l’adresse suivante: Jean-francois.parenteau@ville.montreal.qc.ca

Pour des informations additionnelles au sujet des castors et comment coexister avec eux de manière paisible, veuillez visiter http://furbearerdefenders.com/what-we-do/living-with-wildlife/beavers/about-beavers (seulement disponible en anglais).

-30-

Personne-ressource pour les médias : Anita Kapuscinska, coordonnatrice aux relations de presse, SPCA de Montréal, 514 226-3932, ou anitak@spca.com.

À propos de la SPCA de Montréal
Fondée à Montréal en 1869, nous fûmes la première société humanitaire au Canada et notre mission est de :

  • protéger les animaux contre la négligence, les abus et l’exploitation;
  • représenter leurs intérêts et assurer leur bien-être;
  • favoriser la conscientisation du public et contribuer à éveiller la compassion pour tout être vivant.

Pour plus d’information au sujet de la SPCA de Montréal, veuillez visiter notre site web au www.spca.com.

 

Comments are closed.