Élections municipales : une excellente nouvelle pour les animaux

projet-montreal_photo2

Montréal, le 5 novembre 2017 – Suite à l’élection de Projet Montréal à la mairie de Montréal, la SPCA de Montréal se réjouit qu’un parti dont le programme donne une place prépondérante aux dossiers touchant les animaux soit porté au pouvoir. La SPCA entend travailler avec l’administration de Valérie Plante pour réaliser ce plan le plus rapidement possible.

L’élection de Valérie Plante à la mairie de Montréal est historique à plusieurs niveaux. C’est la première fois que les enjeux de gestion animalière prennent autant de place dans le débat public. Si Projet Montréal a été élu à la tête de la métropole, c’est notamment parce que les citoyens et les citoyennes qui ont à cœur le bien-être des animaux se sont mobilisés pour aller voter. La SPCA de Montréal a bon espoir que la mairesse et son équipe prendront acte de la volonté de la population montréalaise.

Des engagements pour une saine gestion animalière

La SPCA de Montréal exige des engagements clairs de la part de Projet Montréal concernant l’investissement dans des services animaliers responsables et le respect de la date d’ouverture du centre animalier municipal au cours de son mandat. Depuis plusieurs années, la SPCA gère les services animaliers pour la majorité des arrondissements du territoire montréalais. Ses services – dont la responsabilité incomberait normalement à la Ville et non à un organisme sans but lucratif comme la SPCA – incluent la prise en charge, l’hébergement, les soins vétérinaires et le placement des animaux domestiques, errants, perdus ou abandonnés ainsi que la gestion des animaux de la faune. Bien que la SPCA soit partiellement rémunérée pour ces services, ceux-ci ne pourraient être dispensés adéquatement sans la générosité de ses donateurs et donatrices. D’ailleurs, si la Ville de Montréal investissait davantage dans les services animaliers et respectait la date d’ouverture du nouveau Centre de services animaliers municipal (CSAM), qui a été reportée à maintes reprises, la SPCA pourrait se concentrer davantage sur sa mission principale qui consiste à veiller au bien-être et à la protection des animaux par ses programmes de stérilisation, d’inspection et de sensibilisation.

L’élimination graduelle de l’industrie des calèches à Montréal

Préoccupée par le bien-être des chevaux, la SPCA de Montréal demande à l’administration élue de respecter son engagement d’abolir l’industrie des calèches. La SPCA encourage donc la Ville de Montréal à entamer dès l’été prochain l’élimination graduelle et permanente de cette industrie cruelle, dangereuse et dépassée. Des villes de classe internationale comme Toronto, Beijing, Londres, Reno, Santa Fe et Las Vegas ont éliminé les calèches en ville; d’autres endroits un peu partout dans le monde, dont New York, sont également en train de les retirer des rues. La SPCA demeure en tout temps disponible pour aider la Ville dans ce processus important.

La fin de l’interdiction de certaines races de chiens

La SPCA de Montréal s’attend également à ce que Projet Montréal respecte son engagement quant à l’abrogation immédiate de l’interdiction de races actuellement en vigueur à Montréal. Comme le soulignait récemment le Bureau du Coroner dans son rapport d’investigation sur la mort de Mme Christiane Vadnais, il s’agit d’une mesure qui va à l’encontre du consensus scientifique et de l’avis des experts. « L’interdiction de races mise en place par l’administration Coderre s’est avérée l’un des principaux enjeux de cette campagne électorale, et les Montréalais et Montréalaises ont clairement exprimé leur opposition à cette mesure. La SPCA est soulagée que l’administration élue prévoit abroger ces dispositions du règlement municipal et serait heureuse d’assister la nouvelle administration avec le développement et la mise en place de mesures justes et efficaces pour faire face à la problématique des morsures de chiens », souligne Me Sophie Gaillard, avocate au département de la Défense des animaux à la SPCA de Montréal.

« Cette élection est une excellente nouvelle pour les animaux du territoire montréalais », estime Élise Desaulniers, directrice générale de la SPCA de Montréal. « La population montréalaise s’attend à voir de gros changements dans la gestion et le bien-être des animaux dans leur ville au cours du mandat de la mairesse Plante, avec qui nous avons très hâte de travailler », ajoute-t-elle.

-30-

Personne-ressource pour les médias : Anita Kapuscinska, coordonnatrice aux relations de presse, SPCA de Montréal, 514 359-5198, ou anitak@spca.com.

À propos de la SPCA de Montréal Fondée à Montréal en 1869, nous avons été la première organisation vouée au bien-être animal au Canada et notre mission est de :

  • protéger les animaux contre la négligence, les abus et l’exploitation;
  • représenter leurs intérêts et assurer leur bien-être;
  • favoriser la conscientisation du public et contribuer à éveiller la compassion pour tout être vivant.
  • Pour plus d’information au sujet de la SPCA de Montréal, veuillez visiter notre site web au www.spca.com.
 

Comments are closed.