La SPCA de Montréal se fera entendre lors des consultations provinciales sur le projet de loi 128

spca-murale-5919Montréal, 27 février 2018 La semaine dernière, le gouvernement libéral a annoncé les dates des consultations particulières sur le projet de loi 128, qui instaurerait des mesures législatives visant certaines races de chiens au niveau provincial. Ces consultations auront lieu du 20 au 22 mars prochain à l’Assemblée nationale. La SPCA de Montréal, l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec, la Fédération québécoise des municipalités et la Ville de Montréal figurent parmi les invités aux consultations. On note toutefois l’absence d’un important acteur dans le dossier : le coroner du Québec, le Dr Ethan Lichtblau, qui a mené une enquête approfondie sur le décès de Mme Christiane Vadnais, un événement qui a enclenché la rédaction du projet de loi 128.

En tant qu’expert chargé par le gouvernement du Québec d’investiguer les causes de décès survenus dans des circonstances particulières et d’émettre des recommandations visant à les éviter, le Dr Lichtblau s’est penché sur la mort de Mme Vadnais et, plus largement, sur la question des chiens dangereux. Non seulement son rapport met-il en lumière le contexte entourant le décès de Mme Vadnais, mais il fait également état des connaissances scientifiques actuelles en matière de comportement canin. De plus, le rapport comporte des recommandations visant à réduire l’incidence des morsures de chien. Or, plusieurs d’entre elles ne sont pas incluses dans les mesures proposées par le gouvernement libéral. Enfin, le rapport du Dr Lichtblau commente spécifiquement le projet de loi 128.

« Nous avons hâte de participer aux consultations sur le projet de loi 128 et sommes désireux de partager notre expertise sur la question des morsures de chien avec le gouvernement », a déclaré Me Sophie Gaillard, avocate au département de Défense des animaux de la SPCA de Montréal. « Nous sommes entièrement en faveur d’une loi provinciale sur les chiens dangereux, mais le projet de loi 128 doit être révisé afin d’inclure des mesures efficaces qui réduiront vraiment le risque d’incidents et leur gravité sans gaspiller les fonds publics en ciblant les chiens en fonction de leur race ou leur apparence physique. Nous voulons un registre provincial des morsures canines, ainsi que des interdictions strictes de possession de chiens pour les personnes reconnues coupables de cruauté ou de négligence envers les animaux, ou encore, de négligence criminelle causant des lésions corporelles ou la mort et impliquant un chien. »

« Des vétérinaires spécialisés en comportement animal, des experts qui connaissent l’épidémiologie des morsures de chien, ainsi que d’autres experts du monde entier, y compris le coroner du Québec, ont tous conclu que les interdictions de races ne renforcent pas la sécurité publique. Interdire certaines races ou types de chiens est non seulement inefficace, mais entraînerait aussi la mort inutile de nombreux chiens en santé et ayant un comportement exemplaire dans les refuges du Québec », a déclaré Élise Desaulniers, directrice générale de la SPCA de Montréal.

La SPCA de Montréal encourage le public à se mobiliser contre les interdictions de races dans le projet de loi 128 :

  1. Visitez le www.entoutesecurite.com pour faire valoir votre point de vue auprès du gouvernement concernant le projet de loi 128 et pour en apprendre davantage sur les recommandations de la SPCA de Montréal ;
  2. Demandez à votre député.e de s’opposer à cette législation discriminatoire.

– 30 –

Personne-ressource pour les médias : Anita Kapuscinska, coordonnatrice aux relations de presse, SPCA de Montréal, 514 359-5198, ou anitak@spca.com.

À propos de la SPCA de Montréal Fondée à Montréal en 1869, nous avons été la première organisation vouée au bien-être animal au Canada et notre mission est de :

  • protéger les animaux contre la négligence, les abus et l’exploitation;
  • représenter leurs intérêts et assurer leur bien-être;
  • favoriser la conscientisation du public et contribuer à éveiller la compassion pour tout être vivant.

Pour plus d’information au sujet de la SPCA de Montréal, veuillez visiter notre site web au www.spca.com.

 

Comments are closed.