Félin jusqu’au bout des griffes

La SPCA de Montréal invite la population à se joindre à elle pour presser l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec (OMVQ) d’interdire le dégriffage des chats.

Déjà plus de trente pays et juridictions ont interdit la pratique jugée cruelle et injustifiable. En 2018, la Nouvelle-Écosse, la Colombie-Britannique, Terre-Neuve-et-Labrador ainsi que l’Île-du-Prince-Édouard ont interdit cette chirurgie, et d’autres provinces, dont l’Alberta, le Manitoba et le Nouveau-Brunswick, le feront prochainement. Le Québec se joindra-t-il au mouvement?

37 566 personnes ont déjà pris position.

Objectif : 40000

Pétition : Nous sommes prêts à interdire le dégriffage!

Dites-le à l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec.

 

Le terme « dégriffage » est trompeur, car la chirurgie en question consiste en fait à amputer la troisième phalange de chaque doigt du chat.

C’est l’équivalent, pour un humain, de se faire enlever le bout des dix doigts à partir de la dernière jointure!

APPRENEZ-EN PLUS

Prises de position, solutions de rechange au dégriffage et informations sur les conséquences du dégriffage sur la santé des chats.