Photos d’époque du 150e : les coulisses de la séance

En février dernier, nous étions au Sanctuaire pour animaux de ferme de l’Estrie (SAFE) avec la talentueuse équipe du studio Consulat pour une séance photo hors de l’ordinaire. Trois employées de la SPCA de Montréal, accompagnées d’un chien, d’un coq et d’une vache, sont passées tour à tour devant la lentille du photographe Jocelyn Michel. L’idée : reproduire des clichés d’époque qui seraient utilisés tout au long de la campagne du 150e anniversaire de l’organisation, orchestrée par l’agence Upperkut. Voici en images les meilleurs moments de cette journée.

La préparation

L’agente de protection animale Pedrosa, la technicienne en santé animale Kali Verville et la coordonnatrice des bénévoles Léonie Pronovost ont été habillées par Camille Barrantes, puis maquillées et coiffées par Marie-Claude Langevin. Leur impressionnante transformation nous ramène plus de 150 ans en arrière.

Pendant ce temps…

Au cours de la préparation, nous avons eu la chance de faire des rencontres mémorables. Voici Skye, Buzz, Neemo et Calvin, qui reçoivent les bons soins de Catherine Gagnieux, la fondatrice de SAFE.

Les vedettes de la séance photo

Voici Peach, un coq rescapé par la SPCA de Montréal, qui se pavane devant l’agente de protection animale Pedrosa. Très gourmand, il s’est régalé de sa collation préférée lors de son passage devant l’appareil, qui n’a duré que… deux minutes. Un naturel!

Kali, elle, est aux côtés de Neemo qui a adoré la séance photo, laquelle s’est finalement transformée en séance de caresses.

Voici Léonie accompagnée de son chien Yahiko, adopté à la SPCA de Montréal en 2018. Comme on le voit, les animaux ont été bien récompensés pendant la séance, qui s’est déroulée avec tout le respect qui leur est dû.

Le résultat

Voici le résultat de cette campagne célébrant notre amour des animaux qui change le monde depuis 150 ans! Merci à ceux et celles qui nous soutiennent.

Gardons le contact

Inscrivez-vous à notre infolettre pour rester à l’affût de nos activités et recevoir des nouvelles de nos pensionnaires.