Défense des animaux

Donner une voix aux animaux

Basée sur des principes humanitaires, la mission de la SPCA de Montréal consiste à protéger les animaux contre la négligence, les abus et l’exploitation, à représenter leurs intérêts et assurer leur bien-être, à favoriser la conscientisation du public et contribuer à éveiller la compassion pour tout être sensible.

Ensemble, exigeons que le gouvernement du Québec encadre le traitement réservé aux animaux de ferme afin de mettre fin à cette maltraitance.

_

Si votre boîte de courriels ne s’ouvre pas automatiquement après que vous ayez cliqué sur le bouton ci-dessous, veuillez télécharger notre lettre.

Six chiens de traîneau sauvés avant le temps des Fêtes

Tout récemment rescapés par l’une de nos agentes de protection animale, Black, Galy, Agassi, John, Federer et Blacky ont travaillé toute leur vie comm...

Lire la suite

Trois actions pour défendre les animaux de laboratoire

Voici des façons pour aider à mettre fin à la souffrance des animaux dans des installations de laboratoire et de recherche, comme ITR.

Lire la suite

ANIMAL : Une campagne percutante de la SPCA de Montréal

Montréal, le 6 août 2018 – En prévision des prochaines élections provinciales, la SPCA de Montréal lance aujourd’hui sa campagne ANIMAL pour exiger du...

Lire la suite

FINI LA FOURRURE | La souffrance cachée derrière la fourrure

Derrière chaque produit fait avec de la fourrure se trouvent la souffrance et la mort d’un animal. Je l’ai constaté de mes propres yeux sur une ferme...

Lire la suite

Faites-vous entendre !

FINI LA FOURRURE

Chaque année, au Canada seulement, plus de 2,5 millions de visons et de renards sont élevés et tués sur des fermes à fourrure commerciales. Apprenez comment vous pouvez passer à l’action.

PROTÉGER LES ANIMAUX DE FERME

Ensemble, exigeons que le gouvernement du Québec encadre le traitement réservé aux animaux de ferme afin de mettre fin à cette maltraitance.

COUPE LA CHAÎNE

Au Québec, il demeure possible, en toute légalité, de garder des chiens continuellement attachés, même si cette pratique est à la fois cruelle et non sécuritaire.