fbpx

Chatons orphelins : les bons gestes à poser

Vous avez trouvé un petit chaton qui semble abandonné? Pas de panique! En suivant les six étapes suivantes, vous vous assurerez de son bien-être en attendant qu’un.e vétérinaire puisse l’examiner.

1 – Vérifier s’il a vraiment besoin de votre aide
Avant de retirer le chaton des lieux où vous l’avez trouvé, prenez le temps d’observer la scène. À moins qu’il se trouve en danger, laissez-le sur place pendant trois ou quatre heures et surveillez de loin le retour de sa mère. Elle était peut-être simplement partie chercher à manger ou encore en train de déplacer ses bébés un à la fois!

2 – Préparer un espace douillet et sécuritaire
Si la maman ne revient pas, installez le chaton dans une pièce fermée – surtout si vous avez des animaux à la maison. Déposez une couverture douce au fond d’une boîte et ajoutez-y une source de chaleur (voir l’étape suivante).

3 – Le réchauffer
Cette étape est primordiale, puisqu’un jeune chat ne peut réguler sa température lui-même. Offrez-lui une source de chaleur comme un sac magique ou un coussin chauffant que vous couvrirez d’un tissu pour éviter le contact direct avec la peau du chaton.

Cette étape doit absolument être réalisée avant de nourrir le chat. Si celui-ci semble affamé, mais que vous jugez qu’il ne s’est pas réchauffé suffisamment, appliquez une goutte de sirop de maïs sur ses gencives. Son taux de sucre augmentera et il retrouvera un peu d’énergie en attendant son repas.

4 – Le nourrir… de la bonne façon!
Avant de nourrir un chaton, il faut estimer son âge, puisque deux scénarios sont possibles lors de la planification de son alimentation.

Scénario A : le chaton a de 0 à 21 jours
Moins de 7 jours : yeux fermés, oreilles pliées, cordon ombilical encore présent;
De 7 à 14 jours : yeux ouverts, oreilles légèrement dépliées, pas de cordon ombilical;
De 14 à 21 jours :  oreilles redressées, présence de dents à l’avant, essaie maladroitement de marcher.

Jusqu’à 21 jours, le chaton doit absolument être nourri aux trois ou quatre heures avec une formule spécialement conçue pour les chatons, à l’aide d’un biberon adapté. Vous trouverez tout le nécessaire dans les animaleries, la boutique de la SPCA de Montréal ou les cliniques vétérinaires.

Si vous n’êtes pas en mesure de vous déplacer dans l’immédiat, vous pouvez, de façon temporaire et pour quelques heures seulement, utiliser une seringue sans aiguille (vendue en pharmacie) pour le nourrir en suivant la recette suivante : un jaune d’œuf cru mélangé à du lait évaporé non sucré en conserve (petit format de type Carnation).

Attention!
Ne donnez jamais de lait de vache à un chaton! Cela pourrait provoquer de la diarrhée et mener à de graves problèmes de santé.
– Un chaton doit toujours être nourri sur le ventre, et non sur le dos, car le lait risquerait de se retrouver dans ses poumons, ce qui pourrait causer une pneumonie.

Scénario B : le chaton a 21 jours ou plus
De 21 à 28 jours : explore avec plus d’assurance, présence de canines, capable de rétracter ses griffes.

À partir de sa quatrième semaine de vie, vous pouvez lui donner de la nourriture humide pour chat diluée avec un peu d’eau, quatre fois par jour. Si le chaton ne la mange pas, il faudra alors lui offrir le biberon (voir scénario A).

5 – Le stimuler afin qu’il fasse ses besoins
C’est la chatte qui stimule son rejeton avec sa langue au cours de ses trois premières semaines de vie. En son absence, vous devrez prendre sa place! À l’aide un mouchoir doux et humide, frottez délicatement son abdomen et sa zone anale en effectuant de petits cercles.

6 – Le nettoyer
En général, nous ne recommandons pas de laver un chaton, car s’il n’est pas adéquatement séché, il pourrait se retrouver en hypothermie. Toutefois, si l’animal est vraiment très sale, vous pouvez le nettoyer doucement à l’aide de lingettes humides pour bébé non parfumée.

Ces étapes constituent une routine à répéter aux trois ou quatre heures en attendant d’amener l’animal chez le vétérinaire. Si vous trouvez un chaton, mais que vous n’êtes pas en mesure de vous en occuper, confiez-le à une personne de confiance, qui a de l’expérience avec des bébés chats, et contactez d’urgence une clinique vétérinaire ou un refuge local.

Gardons le contact

Inscrivez-vous à notre infolettre pour rester à l’affût de nos activités et recevoir des nouvelles de nos pensionnaires.