fbpx

La SPCA de Montréal demande au public de s’exprimer sur le projet de règlement du MAPAQ

Montréal, le 24 janvier 2019 – Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) a récemment publié un projet de règlement en matière de bien-être animal et mène des consultations publiques sur celui-ci jusqu’au 22 février 2019. La SPCA de Montréal félicite le MAPAQ pour cette initiative. Toutefois, nous considérons que le règlement proposé ne va pas suffisamment loin et que plusieurs modifications et ajouts sont nécessaires afin de véritablement améliorer le bien-être des animaux au Québec. Pour faciliter la participation citoyenne, la SPCA de Montréal a mis en place une plateforme web permettant, en quelques clics, d’envoyer un courriel au MAPAQ : spca.com/reglement.

Points forts du projet de règlement :

  • L’ajout de nouvelles espèces qui seront désormais protégées par la Loi sur le bien-être et la sécurité de l’animal;
  • L’entrée en vigueur de plusieurs articles de la Loi établissant des régimes de permis obligatoires, notamment pour les animaleries, les élevages d’animaux à fourrure et les propriétaires de 15 chevaux ou plus;
  • L’établissement d’exigences détaillées applicables aux équidés, cochons d’Inde, furets, lapins, en plus des chiens et des chats.

Points faibles du projet de règlement :

  • L’exclusion de plusieurs espèces, telles que les animaux de ferme et même certains animaux de compagnie, comme les cochons vietnamiens;
  • La mise en place d’exemptions pour les activités d’agriculture, d’enseignement et de recherche scientifique, ce qui, notamment, enlèverait aux chiens et aux chats utilisés pour la recherche certaines protections dont ils bénéficient actuellement;
  • L’absence de plusieurs mesures nécessaires à une véritable amélioration du bien-être animal au Québec, dont :
    • Une interdiction de l’enchaînement en permanence des chiens;
    • Une limite du nombre d’animaux reproducteurs que peuvent détenir les éleveurs de chiens et de chats;
    • La mise en place d’exigences relatives au bien-être psychologique pour toutes les espèces couvertes par la Loi sur le bien-être et la sécurité de l’animal.

« Le développement d’un projet de règlement représente une belle opportunité pour le MAPAQ de mettre en place des exigences plus sévères en matière de protection animale afin d’assurer à tous les animaux du Québec un niveau acceptable de bien-être », explique Me Sophie Gaillard, directrice de la défense des animaux à la SPCA de Montréal. « Nous demandons au public de se mobiliser en visitant spca.com/reglement afin d’exiger certaines modifications clés à ce que le gouvernement propose. »

-30-

Personne-ressource pour les médias : Anita Kapuscinska, directrice des communications, SPCA de Montréal, 514 359-5198, ou anitak@spca.com.

À propos de la SPCA de Montréal

Fondée à Montréal en 1869, nous avons été la première organisation vouée au bien-être animal au Canada et notre mission est de :

  • protéger les animaux contre la négligence, les abus et l’exploitation;
  • représenter leurs intérêts et assurer leur bien-être;
  • favoriser la conscientisation du public et contribuer à éveiller la compassion pour tout être sensible.

Pour plus d’information au sujet de la SPCA de Montréal, veuillez visiter notre site web au www.spca.com et nous suivre sur les réseaux sociaux.

Gardons le contact

Inscrivez-vous à notre infolettre pour rester à l’affût de nos activités et recevoir des nouvelles de nos pensionnaires.