fbpx

Les chiens sauvés de l’abattage en Chine trouvent des foyers aimants à Montréal

[:fr]La SPCA de Montréal et Humane Society International/Canada sont reconnaissants du soutien du public envers les 32 chiens sauvés du festival de viande de chien

Montréal, 11 janvier 2017 – Sur les 32 chiens sauvés par Humane Society International d’une mort certaine qui les attendait au festival de viande de chien de Yulin en Chine , 26 ont été adoptés presque instantanément vendredi et samedi derniers grâce à la SPCA de Montréal qui s’est occupée d’eux et les a hébergés à leur arrivée au Québec. Les chiens restants reçoivent des soins additionnels de groupes de secours et de familles d’accueil spécialisées.

Ils faisaient partie d’un plus grand groupe de 110 chiens transportés de Pékin à Toronto le 22 décembre dernier. Ils avaient alors été accueillis dans un refuge temporaire par une équipe de sauvetage animal à Cambridge en Ontario. Sur les 110 chiens, 68 sont partis à Dog Tales Rescue and Sanctuary à King City au nord de Toronto, 10 sont partis au refuge BARK à Ottawa, et les autres ont été transportés à la SPCA de Montréal.

Me Alanna Devine, directrice de la défense des animaux de la SPCA de Montréal, a déclaré : « La SPCA de  Montréal est ravie d’avoir aidé Humane Society International/Canada dans cette importante opération de sauvetage. Nous sommes soulagés que la plupart des chiens aient déjà trouvé des familles aimantes avec lesquelles ils auront la chance de mener une vie heureuse et saine. Nous sommes également heureux que ce sauvetage ait déclenché une discussion très importante dans les médias sociaux sur la façon dont les animaux de la ferme, comme les cochons, les vaches et les poules sont élevés et abattus, ici au Canada. Ces animaux éprouvent un large éventail d’émotions; ils ressentent la douleur et ont la capacité de souffrir, tout comme les chiens et les chats. La modification récente de notre Code civil est clair en ce sens. Elle reconnait la sensibilité de tous les animauxdes vaches et des cochons autant que des chiens et des chats, et le public semble être très conscient du fait que tous les animaux, quelle que soit leur espèce, ne devraient pas être soumis à la souffrance. »

Rebecca Aldworth, directrice exécutive de HSI/Canada, a ajouté : « Nous sommes ravis de voir tant de Montréalais ouvrir leur cœur et leur foyer à ces chiens très courageux. Lorsque HSI les a trouvés, ils étaient entassés dans des cages si petites qu’ils ne pouvaient pas bouger, et certains haletaient, respirant avec difficulté. Ils avaient des blessures ouvertes, des infections cutanées, et il était évident qu’ils n’avaient pas été nourris depuis plusieurs jours. Ces chiens sauvés ont désormais trouvé un foyer aimant au Canada, et deviendront les ambassadeurs de notre lutte internationale pour mettre un terme au commerce de viande de chien. »

Le festival de viande de chien de Yulin, lancé en 2010 dans le but d’augmenter les ventes de viande de chien, cause chaque année la mort de milliers de chiens et chats pour la consommation humaine. Les protestations nationales et internationales à l’encontre du festival ont permis de réduire l’ampleur de l’évènement de 80 % au cours de ces dernières années.

Des sondages (Horizon, 2016) révèlent que, parmi ceux ayant exprimé une opinion, 78 % des habitants en Chine pensent que le festival de Yulin devrait cesser et 73 % seraient favorables à une interdiction du commerce de la viande de chien au niveau national.

FAITS

  • On estime que 30 millions de chiens sont brutalement tués chaque année pour le commerce de viande de chien, et ce principalement en Asie. Plus de 20 millions de ces chiens sont abattus en Chine.
  • Le gouvernement chinois collabore avec des partenaires locaux afin d’adopter et d’appliquer de nouvelles lois sur la protection des animaux qui limiteraient le commerce. HSI a donné une formation et des fonds aux organisations locales afin de sauver des milliers de chiens destinés à l’abattoir et a établi un centre de commande pour coordonner ces activités.
  • HSI mène également des campagnes en Corée du Sud, au Viêtnam, en Thaïlande et dans d’autres pays d’Asie afin de mettre un terme au commerce de la viande de chien.

-30-

Personnes-ressources pour les médias :

  • Anita Kapuscinska, SPCA de Montréal, 514 359-5198, anitak@spca.com
  • Christopher Paré, HSI/Canada : 438 402-0643, courriel : cpare@hsi.org

Fondée en 1869, la SPCA de Montréal est la première organisation vouée au bien-être animal au Canada. Les missions de la SPCA sont de protéger les animaux contre la négligence, les abus et l’exploitation; de représenter leurs intérêts et assurer leur bien-être; de favoriser la conscientisation du public et contribuer à éveiller la compassion pour tout être vivant. Pour avoir plus d’informations sur la SPCA de Montréal, rendez-vous sur notre site web www.spca.com.

Humane Society International/Canada est un intervenant de premier ordre pour la protection des animaux, et met en œuvre des programmes actifs pour les animaux de compagnie, la protection des espèces sauvages et de leurs habitats naturels, la préservation des mammifères marins, ainsi que le bien-être des animaux d’élevage. HSI/Canada est fière de faire partie de Humane Society International, l’un des plus importants organismes de protection des animaux au monde. Notre site internet : hsicanada.ca[:en]Montreal SPCA and Humane Society International/Canada grateful for public support for 32 pups rescued from dog meat festival

Montreal, January 11th, 2017 – After being rescued from certain death by Humane Society International at a dog meat festival in Yulin, China, 26 of the 32 dogs transported to Quebec have already been adopted thanks to the Montreal SPCA, who sheltered and cared for them upon their arrival. The remaining dogs are receiving extra care in specialized rescue groups and foster homes.

The dogs were part of a larger group of 110 dogs who were transported from Beijing to Toronto on December 22nd, where rescue workers greeted them at a temporary shelter in Cambridge, Ontario. Of the 110, 68 dogs went to Dog Tales Rescue and Sanctuary in King City north of Toronto; 10 dogs went to BARK rescue in Ottawa, and the remainder were driven to the Montreal SPCA.

“The Montreal SPCA is pleased to have assisted Humane Society International/Canada with this important rescue. We are relieved that most of the dogs have already been placed into loving families, where they are getting the chance to live happy and healthy lives,” said Me Alanna Devine, director of animal advocacy of the Montreal SPCA. “We are also glad that this rescue sparked a very important discussion on social media about the way in which farm animals, such as pigs, cows and chickens – who experience a wide spectrum of emotions including the capacity to feel pain and to suffer, no different than dogs and cats – are raised and slaughtered for food here in Canada. The recent amendment to our Civil Code is clear in recognizing the sentience of all animals, cows and pigs as much as dogs and cats, and the public seems to be very aware of the fact that all animals, regardless of species, should not be subject to suffering.”

Rebecca Aldworth, executive director for HSI/Canada, added: “We are thrilled to see so many Montrealers open their hearts and homes to these very deserving dogs. When HSI found them, the dogs were crammed into cages so tightly they couldn’t move and many were gasping for breath. They had open wounds and skin infections and it was clear they had gone without food for several days. Now, these rescued dogs are finding happiness in forever homes in Canada, and will become ambassadors for our global fight to end the dog meat trade.”

The Yulin dog meat festival, initiated in 2010 to boost dog meat sales, results in thousands of dogs and cats slaughtered and eaten annually. International and national protest against the festival has reduced the scale of the event by 80 percent in recent years.

Polling (Horizon, 2016) reveals that, of those holding an opinion, 78 percent of people in China believe the Yulin festival should be ended and 73 percent support a national ban on the dog meat trade.

FACTS

  • An estimated 30 million dogs are brutally killed each year, primarily in Asia, for the global dog meat trade. Up to 20 million of those dogs are slaughtered in China.
  • The government of China is working with local partners in some regions to enforce existing animal protection laws to curtail the trade. HSI has provided training and funding to local organizations for rescuing dogs including those bound for the slaughter and has helped set up a command center for coordinating these rescue efforts.
  • HSI is also waging campaigns in South Korea, Vietnam, Thailand, Laos and other Asian nations to stop the dog meat trade.

-30-

Media contacts:

The Montreal SPCA, founded in 1869, was the first animal welfare society in Canada. Their mission is to: protect animals against negligence, abuse, and exploitation; represent their interests and ensure their well-being, and raise public awareness and help develop compassion for all living beings. For more information about the Montreal SPCA, please visit our website at www.spca.com.

Humane Society International/Canada is a leading force for animal protection, with active programs in companion animals, wildlife and habitat protection, marine mammal preservation, farm animal welfare and animals in research. HSI/Canada is proud to be a part of Humane Society International, which, together with its partners, constitutes one of the world’s largest animal protection organizations. Celebrating animals and confronting cruelty worldwide – on the Web at www.hsicanada.ca[:]

Gardons le contact

Inscrivez-vous à notre infolettre pour rester à l’affût de nos activités et recevoir des nouvelles de nos pensionnaires.