fbpx

Deux autres façons de soutenir l’accès aux logements pour les personnes qui ont un animal

Communiqué de presse – Pour diffusion immédiate

Montréal, le 20 juin 2022 – La SPCA de Montréal annonce aujourd’hui le lancement d’une poche exclusive créée en collaboration avec l’entreprise montréalaise Poches & Fils dans le cadre de sa campagne Gardons les familles unies, qui vise à faire invalider les interdictions d’animaux dans les logements locatifs. 

« À l’approche de la période des déménagements, la SPCA de Montréal poursuit ses efforts pour faire abolir les clauses interdisant les animaux dans les baux locatifs. Le t-shirt de Poche & Fils est une belle façon de porter fièrement la cause animale tout en soutenant une entreprise québécoise, » souligne Élise Desaulniers, directrice générale de la SPCA de Montréal. Vingt-cinq pour cent des profits seront remis au refuge en soutien à sa mission.  

« On est fier d’aider la SPCA de Montréal à accomplir leur mission à notre façon. Y’a pas un chat icitte qui n’aime pas les animaux. », se réjouit l’équipe de Poches & Fils. 

Rappelons que la SPCA de Montréal a lancé une pétition en avril dernier demandant au gouvernement du Québec d’abolir les clauses anti-animaux dans les baux résidentiels. La pétition, signée par 33 423 personnes, a été déposée à l’Assemblée nationale par la députée Manon Massé le 7 juin dernier.  

Puisque le gouvernement du Québec a 30 jours pour répondre à la pétition, la SPCA de Montréal invite le public à signer une lettre adressée à leur député.e et à la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Madame Andrée Laforest, pour les prier de répondre favorablement à notre demande et d’invalider les clauses d’interdiction d’animaux dans les baux résidentiels. 

Quelques faits  

  • Selon un sondage Léger de novembre 2021, 52 % des foyers québécois ont un chien ou un chat. En 2021, quelque 200 000 animaux se sont ajoutés dans les familles d’ici, ce qui porte leur nombre à 3,25 millions environ.  
  • Seulement 4,2 % des propriétaires acceptent les chiens, bien que 25 % des ménages québécois en aient un.  
  • Près d’un animal par jour est abandonné à la SPCA de Montréal pour cause de déménagement. L’organisme reçoit aussi des centaines d’appels de gens qui ne trouvent pas de logement en raison de leur compagnon à quatre pattes. 

Plus de détails ici

Personne-ressource pour les médias : Anita Kapuscinska, Conseillère principale, Développement corporatif et relations avec les médias, SPCA de Montréal, 514 359-5198, anitak@spca.com.

À propos de la SPCA de Montréal – Fondée en 1869, la Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux (mieux connue sous le nom de SPCA de Montréal) a été la première organisation vouée au bien-être animal au Canada. Elle est aujourd’hui le plus grand organisme de protection des animaux au Québec, s’exprimant en leur nom partout où règne l’ignorance, la cruauté, l’exploitation ou la négligence.

Gardons le contact

Inscrivez-vous à notre infolettre pour rester à l’affût de nos activités et recevoir des nouvelles de nos pensionnaires.