fbpx

Les douleurs liées au dégriffage

Comment le dégriffage affecte-t-il les chats sur le plan physique?

Le dégriffage entraîne de la douleur orthopédique aiguë et présente un risque important de complications (hémorragie, infection, contracture des tendons, boiterie, gestion difficile de la douleur périopératoire, lésions aux nerfs). La chirurgie peut également causer de la douleur chronique et avoir des conséquences orthopédiques et neuropathiques négatives à long terme, dont des dommages permanents aux nerfs des pattes, de la difficulté à marcher, une hypersensibilité des pattes et de la douleur lombaire, et ce, peu importe l’âge auquel elle est effectuée. 

De plus, le dégriffage a un impact négatif sur la démarche, l’équilibre et donc l’agilité naturelle du chat. Amputés de leurs troisièmes phalanges, les chats sont contraints de mettre leur poids sur leurs deuxièmes phalanges, ce qui ne correspond pas à la manière normale pour un félin de se déplacer et cause de l’inconfort. Le dégriffage peut également entraîner une déformation des doigts qui rend la marche douloureuse.

Selon une étude publiée dans le Journal of the American Veterinary Medical Association :

–  jusqu’à 50 % des chats subissent des complications à la suite de la chirurgie

– jusqu’à 20 % des chats dégriffés développent des problèmes de santé chronique à la suite de la procédure

Le terme « dégriffage » est trompeur, car la chirurgie en question consiste en fait à amputer la troisième phalange de chaque doigt du chat.

C’est l’équivalent, pour un humain, de se faire enlever le bout des dix doigts à partir de la dernière jointure!

« [Le dégriffage] cause de la douleur aigüe et chronique et empêche l’expression de comportements naturels chez le chat en le restreignant dans leurs mouvements. […] médicalement, cette procédure est non nécessaire et c’est pourquoi la majorité des pays occidentaux l’ont interdite à titre de cruauté animale. »

– Dr Jordyn Hewer, D.M.V, auteur de l’ouvrage The Theory of Mammalian Life: How the Controversial issue of Declawing Cats Can Open the Animal Welfare Discussion (traduction libre)

« […] la douleur et l’inconfort qui persistent après un dégriffage comptent parmi les facteurs de risque importants associés à un changement de comportement chez l’animal, comme le recours à la morsure, l’agressivité, le toilettage excessif ou la malpropreté. Ces comportements poussent souvent les gens à abandonner leur chat dans les refuges. »

– Dre Nicole Martell-Moran D.M.V., M.S.P., vétérinaire au Feline Medical Center à Houston, Texas et auteure d’une étude publiée en 2018 dans le Journal of Feline Medicine and Surgery (traduction libre)

APPRENEZ-EN PLUS

Signez la pétition pour une interdiction du dégriffage au Québec et découvrez-en plus sur les conséquences du dégriffage sur la santé des chats et les différentes solutions de rechange à cette chirurgie.