fbpx

Pétition adressée aux propriétaires immobiliers

25 861 personnes ont déjà pris position.

Objectif : 25000

En ce temps de crise, demandons aux propriétaires de se montrer solidaires envers les familles qui ont un animal

Aux pertes de revenus et au stress causés par la pandémie s’ajoute la rareté des logements (seulement 1,8 % de logements disponibles au Québec actuellement). Trouver un logis dans ces conditions s’avère donc extrêmement difficile, et ce l’est encore plus pour les gens qui ont un animal. Pour eux, la crise du logement frappe encore plus fort.

Où vont-ils habiter ?

 

Sans ouverture de la part des propriétaires, c’est une nouvelle catastrophe qui nous attend très bientôt.

Refuser un logement à une famille qui a un animal, c’est souvent la forcer à prendre une décision déchirante, soit celle d’abandonner son compagnon. De plus, les refuges fonctionnent au ralenti présentement, avec des effectifs réduits. « Sans la solidarité des propriétaires, les refuges vont vivre une période catastrophique en termes d’abandons. C’est pourquoi nous demandons aux propriétaires de faire preuve d’ouverture et de compassion en ce temps de crise. »

— Élise Desaulniers, directrice générale de la SPCA de Montréal

Signez la pétition adressée à la Corporation des propriétaires immobiliers du Québec (CORPIQ)

Cette pétition a été déposée auprès de la Corporation des propriétaires immobiliers du Québec (CORPIQ) le 19 juin 2020. Merci aux signataires!

 

Les propriétaires disent craindre que leur logement soit endommagé s’ils y acceptent les animaux.

Pourtant, les obligations des locataires demeurent les mêmes.

Il est temps de faire preuve d’ouverture et de solidarité en permettant aux familles ayant un animal de se trouver un logement. Les propriétaires n’ont rien à craindre, car avec ou sans animal, les obligations d’un locataire demeurent les mêmes, notamment :

  • Maintenir le logement propre et en bon état;
  • Respecter les règlements municipaux relatifs aux animaux de compagnie et à la salubrité des logements;
  • Se conduire de manière à ne pas troubler la jouissance normale des autres locataires ou du locateur;
  • À la fin du bail, remettre le logement au locateur dans l’état où le locataire l’a reçu.

Conseils pour trouver un logement qui accepte les animaux

 

1- Planifiez votre recherche d’appartement

N’attendez pas la dernière minute. Commencez dès que possible à chercher un logement qui accepte les animaux grâce à des sites tels que Appartmap, Kijiji, Timbercreek et Kangalou.

 

2- Fournissez des références

Une lettre de votre propriétaire précédent constitue la meilleure référence pour vous et votre animal de compagnie. Elle atteste que vous êtes responsable et que votre animal se comporte bien et n’a causé aucun problème. Vous pouvez également demander à votre vétérinaire de vous écrire une lettre de recommandation. Si vous avez suivi des cours d’éducation canine avec votre chien, montrez-en l’attestation au locateur.

 

3- Présentez votre animal

Montrez des photos de votre animal et de votre domicile actuel à votre futur propriétaire pour prouver que votre compagnon n’y a occasionné aucun dommage. Vous pouvez aussi lui proposer de rencontrer votre animal par vidéoconférence. Vous lui ferez voir ainsi que votre chien est calme et qu’il se comporte bien.

Faites un don pour nous aider à prendre soin des animaux qui trouveront refuge à la SPCA de Montréal lors de la période des déménagements

En savoir plus

La SPCA de Montréal met à votre disposition des outils pour vous aider à trouver un logement qui accepte les animaux, ainsi que des conseils sur comment faire face à un propriétaire ou un syndicat de copropriétaires problématique.

 

 

_

Veuillez noter que les informations qui se trouvent sur le site Web de la SPCA de Montréal ne sont fournies qu’à titre informatif. Elles ne constituent pas un avis ni une opinion d’ordre juridique quelconque et leur mise à disposition ne crée aucune relation d’avocat-client. La SPCA de Montréal recommande d’obtenir les conseils d’un avocat concernant toute question juridique précise. Même si elle fait des efforts raisonnables pour s’assurer que les informations figurant sur ce site Web sont exactes, la SPCA de Montréal ne donne aucune garantie quant à leur exactitude ou à leur intégralité ou au fait qu’elles sont à jour.